Accueil > Interface > Ergonomie > Un premier pas vers l’accessibilité

Un premier pas vers l’accessibilité

mercredi 16 novembre 2005, par Nissone

L’accessibilité, c’est rendre un site navigable par tous, quelque soit le matériel utilisé (lecteur vocaux, par exemple), quelque soit le handicap (moteur, par exemple), quelques soient les choix du visiteur (javascript désactivé, par exemple).
D’un point de vue social et éthique, c’est déjà beaucoup, mais l’accessibilité apporte d’autres avantages encore. En terme de développement, l’accessibilité représente quelques lignes de codes en plus, quelques infos utiles, l’utilisation de la balise adéquate... Le « coût » est faible et les gains sont variés et ne profitent pas qu’aux seuls internautes handicapés.

En Février 2005, la Loi sur l’Accessibilité Numérique laissait aux quelques 5000 sites publics français jusqu’à 3 ans pour être accessible à tous. Plusieurs sites privés, pourtant non concernés par cette obligation, ont d’ores et déjà fait le choix de l’accessibilité. On peut penser qu’ils ont anticipé une généralisation de la loi, aux sites commerciaux, par exemple, et se sont alignés. Mais le premier impact pour eux, en plus de s’ouvrir à une part supplémentaire de la population, est, bien sûr, l’image de marque, l’impression donnée qui va de l’ouverture d’esprit au respect du visiteur.

Et le nombre de visiteurs à bénéficier de ces efforts est bien plus important qu’on ne se l’imagine. Il y a d’abord, bien sûr, les non-voyants, les handicapés moteurs. Mais les obstacles que l’accessibilité abat concernent aussi les personnes âgées, malvoyantes, les handicapés mentaux... En tout, 30% de la population française déclare rencontrer des difficultés, plus ou moins importante*. 30% de la population qui bénéficient directement des mesures d’accessibilité. Car indirectement, nous en profitons tous. En veillant à des impératifs d’accessibilité, on met à la disposition de chaque visiteur des infos pratiques en plus, on veille à avoir une navigation fluide, on laisse beaucoup de liberté à chacun quand à l’affichage.

Non seulement le site y a gagné en ouverture vers ses visiteurs, mais il y gagne aussi en qualité de code et toutes ses considérations optimisent son référencement. Il ne s’agit pas de miracle ou de techniques pointues propres aux référenceurs, mais de détails auxquels les moteurs de recherche seront sensibles : des titres de liens renseignés, des balises sommary et caption détaillées, l’attribut longdesc utilisé à bon escient... sont autant d’informations données aux moteurs de recherche, cernant ainsi mieux votre page et votre site.

Le développement d’un site en considérant les points d’accessibilité vous permet donc d’obtenir un code plus propre, plus efficace, ergonomique et ouvert à tous. Des articles à venir vous détaillerons, de manière pratique, comment faire. Pour les plus curieux, voici quelques liens utiles :

Accessibilité : pourquoi et comment l’améliorer (Open-S)

Loi sur l’Accessibilité Numérique (Assemblée Nationale)

Directives pour l’accessibilité aux contenus Web

* : D’après une enquête de l’INSEE (Institut National de Statistiques et des Etudes Economiques) menées en 1999.