Accueil > Au commencement... > Actualités > Le Festival du Jeu Vidéo

Le Festival du Jeu Vidéo

Un festival de jeux sur des écrans vidéo que l’on peu ensuite acheter... Les jeux...

lundi 9 octobre 2006, par Prélude

Après le Salon du Jeu qui a eu lieu du 15 au 17 septembre dernier, voici le Festival du Jeu Vidéo. Le Salon coûtait déjà 10 euros pour entrer alors hors de question de payer encore une fois d’autant que mes doutes quant à la qualité d’un tel Festival me faisaient dire qu’il était préférable de se payer une bonne pizza plutôt que cette entrée à 7 euros. Oui, 7 euros pour rentrer dans ce nouveau salon.

J’imagine bien les jeunes passionnés et friands de jeux vidéos se mordrent un peu les doigts pour casser la cagnotte et débourser à nouveau quelque euros pour une entrée, un casse-croûte et le transport. Et d’ailleurs, durant le trajet en métro - oui, cette fois-ci j’ai décidé de laisser la voiture au profit des transports en communs, soyons écolo - j’ai pût constater qu’il y avait pas mal de jeunes qui se rendaient à ce salon. En effet, le métro se vidant petit à petit, il ne restait finalement que ces jeunes que l’on imagine : cheveux longs, petite barbes... Tiens, c’est bizarre, ça me rappelle quelqu’un ça... Mais, mais ?! C’est moi !!! Je me rase dès demain matin ! Et après demain, je coupe les cheveux !

Bon, revenons à nos moutons. Je ne me suis pas trompé, c’est bien là. J’entends déjà les geeks :
"Oui, on est presque arrivé. C’est la prochaine. C’était marqué sur le site internet, c’est à gauche en sortant, à 100m."

J’ai tout de suite sût que l’on allait au même endroit car, moi aussi, je suis passé par le site internet et j’ai vu qu’il était inscrit "à gauche en sortant du métro, c’est à 100m".
Et 100 m plus loin... 200m... 500m... Tiens, c’est bizarre de faire un salon dans ce coin ?! Je pense que je suis paumé. Avec pleins de jeunes qui suivent. Tout le monde prend à gauche, mais c’est à droite ! Non ? Si...

Je reviens en arrière, je marche un peu plus vite, commence à faire chaud. Je ne suis pas encore rentré dans ce salon que j’en ai marre. Commence mal cette histoire.

Le voilà ! Je le tiens !!! Y’a une queue infernale ! Y’a au moins 200 m de queue ! Mais c’est fou ça. Comment vais-je faire ?!
Allez, je passe par la petite porte : Presse. Bin oui. Faut pas se gêner quand même !
C’est bon, ça passe, je peux rentrer dans ce salon avec mon badge "Presse". Ca aide bien pour prendre les photos quand même et puis, ça coûte rien.

Alors, ce salon est... Comment dire ?! C’est un Festival de jeux vidéo. Celui qui vient chercher le dernier jeu à la mode sera très certainement servi. Mais ce n’est pas vraiment notre domaine ici. Il y a bien l’éternel Dofus qui dispose encore d’un beau stand, mais hormis ce mastodonte et ces fameux illustrateurs (toujours accrochés à leurs crayons pour faire des dédicaces aux multiples fans venus pour... Pour quoi au juste ?!).

Je vais de suite au fond, tout au fond du salon (je vous ai dit qu’il y faisait extrêmement chaud ?! Non ? Et bien voilà, il y fait chaud, très chaud) pour voir cette société nommée "La Fédé". Une jeune société qui est venue présenter un jeu en ligne qui n’est pas si jeune que ça puisqu’il en est à sa 3ème version : HéroVille. (ne pas confondre avec hérosville, où le "s" se prononce et du coup, ça n’a rien à voir).

Héroville, c’est la suite du "Tournois des héros", jeu de duels dans un univers loufoque et bien sympa. Le Tournois des Héros était passé en formule payante, mais Héroville est devenue gratuit, avec des options payantes. Jeu à découvrir donc et j’espère que l’on aura très prochainement la joie d’une interview ici même d’autant que La Fédé devait annoncer l’arrivée d’un nouveau jeu durant ce salon. A suivre donc...
Au passage, vous aurez noté que les bouteilles de Coca que La Fédé distribuait sur leur stand était aux couleurs du jeu. Génial, non ?!

Juste en face, nous retrouvons Welldone qui présente Archipels Online. Certainement que ce salon est plus approprié à ce type de jeux. Les vrais "gamers" étant tout de même bien représentés contrairement au "Salon du Jeu". J’espère également que l’on aura la chance d’avoir une interview de Welldone prochainement.

Juste pour rire, il y avait le portail Mondes Persistants.com qui avait un stand, un beau stand même, situé juste en face d’un autre stand très beau aussi, celui de JeuxOnLine.info, un autre portail concurrent.

Allez, plein de geeks, pleins de jeux, d’écrans, de salles remplies d’ordinateurs en réseau histoire de faire une jolie guéguerre, le tout dans une chaleur étouffante, un bruit insupportable et des projecteurs plus ou moins mal orientés (serait-ce volontaire ?! Etais-ce la cause de cette chaleur ?! Nous ne le saurons très certainement jamais. Et puis, en même temps, on s’en fout).

Tout ça pour ça. Tout ça pour vous faire acheter encore plus de jeux dans de bien jolies boîtes alors que vous pouvez trouver des jeux gratuits, sans boîte pour sauver cette planètes, sur internet et ça, bin c’est bien. Faut juste que votre ordinateur ne chauffe pas trop, ça empêche les ours de la banquise de dormir.